Volterra

Volterra, sur une colline, est au cœur d'un paysage crayeux, vestige du Pliocène. Capitale des Etrusques et des villes étrusques, grande et puissante, elle comptait 25.000 habitants entre 500 et 600 avant J.-C.

La Volterra médiévale grandit à côté de l'acropole étrusque, mais au cœur des murailles qui existent encore. "Città di vento e di macigno" ("ville du vent et de la pierre"), comme l'a écrit Gabriele D'Annunzio, elle a été construite en pierres grises entre le XIIème et le XIIIème siècle, avant de passer sous contrôle florentin en 1361.

Sa richesse vient notamment de l'agriculture et de l'extraction minière, de l'industrie et du commerce.