San Galgano

San Galgano. C'est aux alentours de 1180 que le noble chevalier Galgano Guidotti de Chiusdino fait construire une chapelle sur le Mont Siepi tout proche. De structure très originale, cette chapelle est en soi un épisode original de l'architecture romane siennoise: son tracé est parfaitement circulaire, et sa façade est un pur joyau d'architecture, alternant les cercles de brique et de marbre.

La légende veut que la roche au centre de la chapelle soit celle où Galgano, devenu un saint, ait planté son épée jusqu'à la garde, et l'ait adorée jusqu'à sa mort. San Galgano aurait donc vécu ici en ermite, et y aurait pris l'habit de moine cistercien.

Après sa béatification, les moines obtinrent de construire un oratoire, un monastère et enfin l'imposante abbaye, qui est l'une des plus importantes églises de sytle gothique et cistercien en Italie. Elle est aujourd'hui une image très évocatrice de la campagne toscane.