Certaldo
San Gimignano
La Magione

La via Francigena

Le plus ancien document du tracé de la via Francigena est tiré de la "Memoria" de l'archevêque de Cantorbéry Sigeric, en 990. C'est sur cette base qu'il a été possible de redessiner le parcours de cette route dans la vallée de l'Elsa.

Il était nécessaire de construire une route en alternative aux vieilles voies consulaires romaines pour rallier Rome depuis la région du Pô. Ce sont les Lombards, établis au Nord de l'Italie, qui avaient un besoin impérieux de trouver un passage à l'intérieur des terres, loin des zones sous domination byzantine, afin de relier les deux parties de leur empire (au Nord et au Sud des Appenins).

La vallée de l'Elsa apparaîtra donc comme la route la plus aisée et facile, lorsque l'on débouche vers La Spezia par le col de la Cisa, puis que l'on arrive à Lucca, Altopascio, et San Miniato, tout près de l'antique San Genesio, plusieurs fois citée comme le point d'entrée de la vallée de l'Elsa.